Un homme vide

décembre 14, 1999

Solo   1h20
Création décembre 1999 | Théâtre 2.21 à Lausanne

Chorégraphies originales :
Jean-Marc Heim | Martine Pisani | Marco Berrettini | Fin Walker | Nigel Charnock | Laurie Booth | Jorma Uotinen

1-un-homme-vide.jpg

Sept petits solos, créés par des chorégraphes différents, se réunissent en une seule pièce. Les divers univers chorégraphiques, que le danseur traverse et qui le traversent, représentent les étapes initiatiques d’une quête d’identité qui passe par l’expérience de l’autre.

 » Ce jour-là, j’ai bien cru tenir quelque chose et que ma vie s’en trouverait changée. Mais rien de cette nature n’est définitivement acquis. Comme une eau vous traverse et pour un temps vous prête ses couleurs. Puis se retire, et vous replace devant ce vide qu’on porte en soi, devant cette espèce d’insuffisance centrale de l’âme qu’il faut bien apprendre à côtoyer, à combattre et qui, paradoxalement, est peut-être notre moteur le plus sûr.  »
Nicolas Bouvier dans “L’usage du monde“

Critique

« Un homme vide est un spectacle passionnant parce qu’il allie métaphysique et humour. J-M Heim se saisit d’une quête existentielle presque dangereuse tant elle met l’être à nu. (…) L’artiste ici s’approche du feu, semble prêt à se laisser brûler un peu les ailes. Au moment des saluts, on jurerait voir une fine couche de suie sur son visage rayonnant… »
LE TEMPS, 12 août 2000, Lisbeth Koutchoumoff

« L’homme de J-M Heim n’est, à vrai dire, vide que dans le titre. C’est bien là tout le mystère du personnage qu’il incarne ; Heim, quant à lui, habite tous ses rôles avec une certaine plénitude, passant imperceptiblement du comique au tragique avec une expressivité qu’il porte à fleur de peau, sans oublier une évidente propension à la provocation. »
24heures, 11août 2000, Patrice Lefrançois

Solo 80 minutes
Théâtre 2.21 à Lausanne, création décembre 1999
Théâtre La Fourmi, Lucerne
Bulgarie (Sofia, Plovdiv)
Festival FAR. à Nyon
Roumanie (Iasi, Constantza)
ADN, Neuchâtel
Rote Fabrik, Zurich
Sévelin 36, Lausanne
Biennale du Val de Marne, Paris
Théâtre La Fourmi, Lucerne
Festival de la Bâtie, Genève

Interprétation, concept et mise en scène : J-M Heim

mikey1.jpg2-mickey.jpg

shot-put-tutu.jpg3-hvtut.jpg4-hvnigel.jpg

6-pick.jpg7-pick2.jpg

%d blogueurs aiment cette page :