VA ET VIENT

Pièce pour 5 danseurs     1h15
Création novembre 2003 | Théâtre Arsenic Lausanne
Prix ProTanz de la critique suisse 2004
Parmi les 10 spectacles préférés du public français en 2005
selon sondage du magazine Danser février 2006

Photo: Virginie Otth

Exister c’est co-exister

La nécessité vitale pour les individus d’habiter le vide qui les sépare, les invite à toujours réinventer de nouvelles communautés.

Partagé entre attachement et détachement, entre dépendance et indépendance, l’individu oscille dans un va-et-vient entre ce qui le relie et ce qui le différencie.

« Va et vient » réenchante les appartenances collectives comme des occasions créatives de vivre une liberté partagée.

Fait d’espaces de jeu conviviaux, le spectacle aborde avec humour et grincements les dangers que la distanciation sociale et l’individualisme égoïste représentent  pour le développement de l’être.

To exist is to co-exist

The vital need for individuals to inhabit the void that separates them invites them to constantly reinvent new communities.

Divided between attachment and detachment, between dependence and independence, the individual oscillates between what connects him and what differentiates him.

Based on the premise that to exist is to coexist, « Va et vient » re-enchants collective belonging as creative opportunities to live a shared freedom.

Made up of convivial play spaces, the show addresses with humour and grit the dangers that social distancing and selfish individualism represent for the development of the human being.

Photo affiche: Virginie Otth

Critiques – Extrait

Le Monde, Rosita Boisseau, 22.03.05

La vitalité la plus facétieuse, doublée d’une tendance obsessionnelle savoureuse à la répétition irrigue en revanche le spectacle Va et vient de Jean-Marc Heim. Inconnu en France, ce chorégraphe suisse, présenté au Centre culturel Aragon-Triolet d’Orly, pique un galop sur un terrain à la fois concret et conceptuel, drôle et ambigu, qui ne manque pas d’ambition.
Danser, Nathalie Yokel, mai 2005

Un très bel espace de jeu et de plaisir, un objet chorégraphique à nul autre pareil.
Le Courrier, Sandra Vinciguerra, 26.11.03

Gaillarde et virtuose, la pièce séduit durablement. Va et vient enjôle dès les premiers instants. Et se paie un final littéralement ébouriffant.  Bref, de part en part, la pièce convainc.
Le Temps, Alexandre Demidoff, 25.11.03

Le chorégraphe lausannois signe le plus ludique des défilés, éloge joyeux de l’effeuillage Va et vient, dans ses sous-entendus licencieux, ne ment pas. Tout y est déshabillage, frictions, échauffements et éruptions hilares. Ce mille-feuilles est éminemment désirable. Un vœu : que ce Va et vient unique en son genre mette en joie les salles loin à la ronde.
24 Heures, J-P Pastori, 24.11.03

Va et vient se distingue de tous ces spectacles aussi ennuyeux que prétentieux que la danse contemporaine nous assène. Il est si rare de rire !

Reviews – Extracts

Le Monde, Rosita Boisseau, 22.03.05

The most facetious vitality, coupled with an obsessive tendency towards repetition, irrigates Jean-Marc Heim's show Va et vient. Unknown in France, this Swiss choreographer, presented at the Centre culturel Aragon-Triolet in Orly, gallops through a terrain that is both concrete and conceptual, funny and ambiguous, and that does not lack ambition.
Danser, Nathalie Yokel, May 2005

A beautiful space for play and pleasure, a choreographic object like no other.
Le Courrier, Sandra Vinciguerra, 26.11.03

Lively and virtuoso, the play has a lasting appeal. Va et vient is enchanting from the very first moments. And the finale is literally breathtaking. The play is convincing through and through.
Le Temps, Alexandre Demidoff, 25.11.03

The choreographer from Lausanne signs the most playful of parades, a joyful praise of stripping. Va et vient, in its licentious undertones, does not lie. Everything is about undressing, friction, warming up and hilarious eruptions. This mille-feuille is eminently desirable. One wish: that this one-of-a-kind Va et vient will bring joy to theatres far and wide.
24 Heures, J-P Pastori, 24.11.03

Va et vient is different from all those boring and pretentious shows that contemporary dance puts on. It is so rare to laugh!

Danse

Assistante
Lumière
Costumes
Son
Musique

Philippe Chausson | Ismael Oiartzabal | Ghyslaine Gau
Joclécio Azevedo | Juan Vicente
Sylviane Thilo
Marc Gaillard
Isa Boucharlat
Jean-Baptiste Bosshard
Prokofiev, Roméo et Juliette

Dates et lieux
Théâtre Arsenic Lausanne : 20-30 novembre 2003
Berner Tanztage / Dampfzentrale : 15-16 juin 2004
Biennale du Val-de-Marne/ Aragon-Triolet Orly :16-19 mars 2005
Les Plateaux/ Maison des Arts de Créteil : 21 sept. 2005